En résumé

La Fondation soutient ce projet depuis 2017

Touchés par les problématiques de l’éducation à Madagascar, plusieurs étudiants de l’École des Ponts se sont mobilisés pour réaliser un projet humanitaire, avec l’Association Humanitaire Soeur Marie Colette (AHSMC), afin de débuter la construction d’un lycée à Antsirabe (Madagascar).

La Fondation, dans le cadre de sa mission pour accompagner les étudiants, soutient ce projet, comme elle l’a fait en 2017, en attribuant un financement à Develop’Ponts l’association solidaire de l’École des Ponts, à l’initiative de ce projet.

Dévelop'Ponts

Dévelop’Ponts est une association de loi 1901 fondée en 2002 et constituée d’élèves de première année de l’Ecole nationale des ponts et chaussées.

Découvrir Develop'Ponts

"Nous devons lever un minimum de 10 000 € cette année. Aidez-nous à construire un lycée à Antsirabe, à Madagasar !"

Besoin de financement : 10 000 €

36%
Comprenant :

  • Financement de la Fondation : 2 000 €
  • Financement participatif sur HelloAsso : 1 565 € au 10/07/2018

nous souhaitons apporter notre aide à ceux qui n'ont pas la chance, comme nous, de se trouver dans une situation permettant de s'épanouir, et qui sont limités par la misère et la difficulté de leur condition.

Ils nous parlent de leur projet

Antsirabe est une ville des hautes terres de Madagascar, chef-lieu de la région Vakinankaratra, dans le centre de l’île. C’est la troisième plus grande ville de Madagascar, avec près de 230 000 habitants. Il y a 3 ans les équipes de SOL6, association humanitaire de l’université Pierre et Marie Curie à Paris sont venus y construire un collège. Sa construction est toujours en cours et leur équipe revient cet été. Il y manque encore des salles : au collège pas de salle pour la 3ème , en Primaire pas de salle pour le CM2 et aucune salle pour l’administration. La construction du collège ayant commencé il y a 3 ans, les collégiens sont donc bientôt en âge d’aller au lycée.

Or, les seuls lycées alentour (45 minutes à pieds) sont chers et accessibles uniquement aux familles aisées alors que la plupart des parents d’élèves du collège actuel d’Antsirabe sont de simples ouvriers. Il est donc plus que nécessaire de construire un lycée. De plus, peu d’enfants comprennent le Français et il n’est que peu enseigné, alors que celui-ci est la deuxième langue officielle et la langue d’enseignement. Ces enfants n’ont malheureusement pas assez de vocabulaire pour comprendre les cours et les examens. Si rien n’est fait, leur scolarité future sera compromise.

Grâce aux établissements déjà construits, les élèves d’Antsirabe peuvent commencer à apprendre le Français, avec l’aide des sœurs qui leur dispensent cet enseignement. Depuis deux ans, les parents remarquent ainsi les progrès de leurs enfants, et souhaitent vivement qu’ils continuent cet apprentissage jusqu’au lycée.

Notre Projet consiste en la construction d’un bâtiment scolaire de 9 salles qui servira de lycée à Antsirabe, et permettra d’accueillir les actuels collégiens. La tenue de ce lycée par les sœurs permettra d’assurer un coût presque nul de scolarisation, la qualité de l’enseignement qui y est fait, et la présence de cours de Français, dans la continuité de ce qui est fait actuellement dans les classes de niveaux inférieurs, et donc la pérennité du projet. L’autorisation d’ouverture de ce Lycée par l’Etat, venant du Ministère de l’Education Nationale, a déjà été donnée, et il ne reste donc plus que les fonds à récolter. Outre notre aide pour la construction de ce bâtiment, notre présence sur le terrain permettra d’aider les sœurs à donner des cours, et a faire de la prévention auprès des enfants.