Toulouse accueillera le 1er démonstrateur

La Fondation soutient Urban Canopee dans le cadre de son programme à Station F

Pour lutter contre la chaleur, Urban Canopee, spin-off de l’Ecole des Ponts ParisTech, construit son premier démonstrateur de solution îlots de fraicheur avec 100m² de végétalisation.

C’est Toulouse qui sera la première ville à tester cette première mondiale, face au marché St Cyprien, l’un des plus gros îlots de chaleur de la ville rose !

La mairie de Toulouse leur fait confiance et leur prête la place Diebold face au marché St Cyprien pour 3 ans d’expérimentation.

Urban Canopee

Urban Canopee, conçoit des solutions architecturales « plug & play » , végétalisées, connectées, modulaires et légères pour recouvrir des espaces extérieurs urbains.

La société, dirigée par Hubert Michaudet, est la première spin-off de l’Ecole des Ponts ParisTech, issue de l’expertise en matériaux innovants et calcul avancé de structures légères, développée depuis plus de 10 ans au sein du laboratoire Navier de l’École des Ponts ParisTech.

Découvrir Urban Canopee

Une campagne de co-financement lancée

Pour financer l’installation de ces 3 corolles végétalisées cet automne, une campagne de co- financement participatif a été lancée, avec un objectif de récolte de 10 000 euros, soit la moitié du coût global du projet.

"Devenez un urban canopeur et soutenez le projet Toulouse Canopée pour sauver la planète !"

Besoin de financement : 10 000 €

10%

En partenariat avec l'École des Ponts ParisTech

Ce premier démonstrateur de centre-ville sera instrumenté et suivi pendant 3 ans par Julien CRAVERO, dans le cadre de sa thèse à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées ParisTech, au sein des laboratoires HM&Co (Hydrologie, Météorologie et Complexité) et NAVIER (équipe matériaux et structures architecturées).

Sa thèse porte sur le déploiement optimal de greffes urbaines végétalisées pour l’atténuation des îlots de chaleur urbains, avec une évaluation des performances dans le cadre d’une ACV.

L’expérimentation permettra d’alimenter les données scientifiques et de démontrer l’intérêt du déploiement du végétal dans le milieu urbain.

Un prototype test sera également déployé à l’Ecole des Ponts d’ici 1 mois. Les premiers exemplaires seront ensuite disponibles à la vente début 2019.​