Aider des élèves méritants de l’École des Ponts ParisTech en formation d’Ingénieur à l’étranger dans le domaine du génie civil et de la construction.

En 1990, la société Fougerolles (Eiffage) a effectué un don à la fondation Jacques Coiffard pour financer des bourses d’études à l’étranger dans le domaine du génie civil et du BTP à des élèves en dernières années d’École d’Ingénieurs.

En 2008, le fond a été transféré à la fondation des Ponts dont l’une des missions est l’aide au développement international de l’École des Ponts ParisTech.

A partir de 2019, la Fondation a décidé d’élargir les conditions d’éligibilité à toute période de formation d’ingénieur à l’étranger dans le domaine du génie civil et de la construction (et non pas seulement en dernière année)

Plusieurs bourses peuvent être attribuées dans la limite de 24 000 € au total et de 12 000 € pour une bourse.

14
Bourses attribuées depuis 2014

Candidatures

  • Date limite de réception des dossiers à la Fondation :  début juin
  • Date limite de dépôt des dossiers au département d’enseignement : fin mai 
  • Le jury se réunit fin juin
    Présélection éventuelle sur dossier
    Pour les élèves sélectionnés, il y aura une audition de 15 minutes environ portant sur la présentation des projets académique et professionnel

Modalités

  • Faire une formation d’ingénieur à l’étranger dans le domaine du génie civil et de la construction
  • Le dossier à télécharger doit être complet et doit être retourné à votre département, au plus tard à la date limite de dépôt indiquée, qui le transmettra à la Fondation, avec l’avis du département.

Jacques Coiffard

Jacques Coiffard, né en 1915 à Jarnac, ingénieur des TPE, a conduit les études du pont de Tancarville au sein du glorieux service central d’études techniques des Ponts et Chaussées de Jean Courbon.

En 1948, il crée OTH avec Louis Netter et pour le compte de Paribas, et en fait, en tant que Directeur Général, le plus grand bureau d’ingénierie du bâtiment de France des années 60.

En 1970, après un accident cardiaque, il crée, cette fois chez Fougerolle – vieille entreprise de génie civil rachetée par Paribas, un département construction.

Parmi ses recrues, on peut citer Raymond Sajus, André Deloro et Jean-François Roverato qui lui succèdera à la tête de Fougerolle Construction.

Jacques Coiffard était un grand développeur et un homme de cœur ; il a été emporté prématurément par une affection brutale en 1989.