ActualitésÉtudiants

Le programme PER continue d’accueillir de nombreux étudiants

By 16 juillet 2021 No Comments
La Fondation soutient le programme PER depuis sa création !

Le PER est destiné à l’accueil d’étudiants en grande précarité, exilés de leur pays d’origines, sans leurs familles et sans rien parfois, au sein de l’École des Ponts. Ses deux objectifs sont d’accompagner la professionnalisation via la reprise d’études et de faciliter l’insertion sociale et culturelle. L’enseignement du français et l’accompagnement personnalisé y tiennent donc une place essentielle. Il s’agit d’un « programme passerelle » qui ne délivre pas de diplôme, mais permet de développer des compétences pour construire un projet de professionnalisation ou de reprise d’études supérieures, et l’obtention d’une certification de niveau de français.

Impulsé en 2016 par des élèves de l’École des Ponts ParisTech, membres de l’association solidaire Dévelop’Ponts, et reposant sur l’engagement bénévole de quelques personnes, le programme d’accueil pour les étudiants réfugiés (PER) est maintenant porté par un ensemble d’acteurs de l’École, qui en assurent conjointement le bon fonctionnement.

Un programme et des formats de cours spécifiques ont été élaborés pour la promotion du PER, en appui sur les compétences en ingénierie de la formation FLE (département Français Langue Etrangère) de l’École. Au fil des années, ce programme a évolué et s’est complété, en appui sur un référentiel de formation élaboré. En complément de ces cours spécifiques de FLE, des cours d’anglais, des ateliers de mathématique, d’informatique et de maitrise de logiciels spécialisés (AutoCad, Catia…), ainsi que des cours de la formation d’ingénieurs sont accessibles aux étudiants du PER.

90
bénévoles de l’École en 2020-2021
86
étudiants accueillis depuis le début du programme
60
de taux d’insertion à la suite du programme

Ce programme a vraiment changé ma vie professionnelle. Grâce à ce programme j'ai pu suivre mes études et j’ai pu intégrer une grande école en France : l'ESTP (École Spéciale des Travaux Publics). J'ai réalisé tout ça grâce à l'équipe géniale de PER ! Les professeurs sont vraiment sympathiques et ils sont disponibles pour la moindre des questions et ils sont ici pour vous et pour vous aider à atteindre vos rêves. Ils font ça avec plaisir.

Mohamed

C’était une porte d'espoir qui s'est ouverte sur moi. Grâce à ce programme j’ai pu être accepté en master à CY Cergy Paris Université et j'ai trouvé un stage d'une durée de 6 mois chez VINCI Construction France. Ce programme m’a permis d’arriver à mes objectifs. Je n'oublierai jamais la gentillesse et l’implication des responsables et fondateurs de ce programme, de tout cœur je vous remercie.

« Ce programme était une très bonne opportunité pour suivre les cours en génie civil pour me remettre à niveau. Il m’a permis de me familiariser avec la vie étudiante en France, le déroulement des cours... »

Momin

Grâce au PER, j’ai trouvé des amis aux Ponts, je suis accepté à l’université Paris Dauphine en Master 2 Informatique, et bien sûr mon niveau de français a beaucoup progressé (j’ai eu le résultat de TCF niveau B2, alors qu’avant ce programme mon niveau était A2)

Agus
En appui sur les résultats encourageants de 2019-2020, la 4e édition du PER a pu être réalisée en 2020-2021, toujours grâce aux subventions attribuées par l'Agence universitaire de la Francophonie et la Fondation des Ponts, en complément de l’implication humaine, matérielle et financière de l’École des Ponts ParisTech.

Le PER a accueilli un groupe de 19 nouveaux étudiants et un étudiant francophone.  Le PER fonctionne aussi grâce aux actions de bénévolat/d’engagement volontaire. Cette structuration plus solide a permis depuis 2018 de fédérer davantage au sein de l’École : ce sont maintenant plus de 90 acteurs enseignants, administratifs, étudiants et associatifs qui coopèrent et portent le PER, signe d’une meilleure intégration et d’une plus grande connaissance du dispositif au sein de l’École.

Et les résultats sont là ! Ainsi sur cette dernière année nous avons pu observer :

  • Une progression des niveaux de français : progression du niveau de français des étudiants entre leur niveau d’arrivée et leur niveau de sortie (la grande majorité des étudiants atteignent un niveau B1 ou supérieur)

  • Une insertion professionnelle et académique positive (les programmes d’accueil similaires en France, indique un taux d’insertion de 20% en moyenne. Le PER dépasse les 60% sur les 5 promotions et les 70% pour les trois dernières années)

  • La mixité s’est renforcée (20% de femmes, ce qui est en adéquation avec la moyenne pour les élèves-ingénieurs de l’École)

  • Un nombre de nationalités croissant est représenté (de 3 dans la promotion 2016 à 7 en 2020-2021)
  • Un accompagnement personnalisé consolidé par les enseignants de Français Langue Etrangère (FLE) pour toutes les questions des étudiants du programme et un renforcement du suivi des étudiants, qui a permis un très fort taux d’assiduité malgré les grèves et le confinement

Inscrire le PER dans une certaine continuité et le rendre pérenne implique de définir une équipe fixe qui en assure le pilotage et le développement (recherche de financements, benchmark, analyse et bilans, amélioration continue, communication sur le programme…). Le PER est maintenant dans une phase de maturité. Mais sa stabilité financière demeure précaire (le départ du chargé de mission déstabilise le programme, certains financements ne sont pas renouvelés d’une année sur l’autre).

Pour cela, le PER a besoin de votre soutien afin de continuer d’instaurer ce beau projet solidaire dans la durée.