Category

Étudiants

Classement Times Higher Education 2019 : l’École gagne 50 places

By | Actualités, Étudiants, Rayonnement

Classement Times Higher Education 2019 : l'École gagne 50 places

L’École des Ponts ParisTech gagne 50 places et se hisse aux rangs 201-250 du classement du Times Higher Education intitulé « World University Rankings » publié mercredi 26 septembre. Au total, plus de 1 250 établissements figurent dans ce palmarès. L’École progresse sur les indicateurs teachingresearchcitations, et international outlook, ce qui lui permet d’être la 2ème Grande École du classement, et le 5ème établissement français.

The Times Higher Education World University Rankings propose un classement des meilleures universités mondiales évaluées selon l’enseignement, la recherche ou encore la réputation internationale.

Nous sommes très fiers de ces résultats. Ce palmarès confirme l’implication et l’engagement de chacun, et prouve que l’École des Ponts ParisTech figure parmi les meilleurs établissements d’enseignement supérieur mondiaux.

Sophie MougardDirectrice de l’École des Ponts ParisTech.

Étudiants réfugiés invités à l’École des Ponts

By | Actualités, Étudiants

Le programme

La Fondation soutient ce programme depuis 2017
A lire également : PER : 1er bilan très positif

Le Programme Étudiant Invité (PEI), désormais appelé Programme Étudiant Réfugié (PER), née en octobre 2016, est destiné à l’accueil des réfugié(e)s et des migrant(e)s étudiant(e)s du supérieur au sein de l’Ecole des Ponts. Il s’agit d’un “programme passerelle” qui ne délivre pas de diplôme mais permet de construire un projet de professionnalisation ou de reprise d’études supérieures.

En 2016-2017, le PEI a permis d’accueillir 9 étudiants (soudanais, érythréens, afghans et syriens), demandeurs d’asile ou réfugiés, ayant étudié entre un semestre et 5 ans dans une université, dans un domaine scientifique (mathématiques, informatique, biochimie, mécanique aéronautique).

Accompagnement proposé

L’objectif général de ce programme est d’accompagner des étudiants migrants dans l’élaboration de leur projet de reprise d’études ou de professionnalisation.

Pour ce faire les axes suivants ont été définis :

  • Insertion sociale (sorties culturelles, accompagnement dans les démarches de la vie quotidienne, ateliers de conversation)
  • Insertion académique à l’École (accueil, accès aux services informatiques, documentaires et de restauration, sport, cours de FLE, d’anglais et scientifiques des départements de l’École, tutorats, possibilité de présenter une certification externe en FLE, représentation par un délégué).
  • Préparation d’un projet d’études ou d’emploi en France (accompagnement individuel pour l’orientation académique/ professionnelle, la demande d’équivalence de diplôme, la candidature auprès des établissements concernés, recherche de bourse…).

Ce programme s’inscrit dans une double continuité : une continuité avec les initiatives similaires nées au sein des écoles parisiennes, face à la crise humanitaire et morale que vivent ces peuples exilés, mais également une continuité avec la culture d’ouverture sociale et internationale des Ponts, avec ses nombreux étudiants étrangers et ses multiples cours de langues.

Fonctionnement

Un ensemble d’acteurs de l’école, professeurs, membres de l’administration ou encore élèves assurent le bon fonctionnement du programme.

Trois élèves coordinateurs, membres de l’association solidaire Dévelop’Ponts, sont particulièrement chargés du bon fonctionnement global du programme.

Chaque étudiant invité fait partie d’un trinôme, incluant également un élève de l’École et un enseignant ou un agent de l’École.

Pour en savoir plus, téléchargez le document de présentation ici

La Fondation soutient : le projet humanitaire 2018 Dévelop’Ponts Antsirabe

By | Actualités, Étudiants

En résumé

La Fondation soutient ce projet depuis 2017

Touchés par les problématiques de l’éducation à Madagascar, plusieurs étudiants de l’École des Ponts se sont mobilisés pour réaliser un projet humanitaire, avec l’Association Humanitaire Soeur Marie Colette (AHSMC), afin de débuter la construction d’un lycée à Antsirabe (Madagascar).

La Fondation, dans le cadre de sa mission pour accompagner les étudiants, soutient ce projet, comme elle l’a fait en 2017, en attribuant un financement à Develop’Ponts l’association solidaire de l’École des Ponts, à l’initiative de ce projet.

Dévelop'Ponts

Dévelop’Ponts est une association de loi 1901 fondée en 2002 et constituée d’élèves de première année de l’Ecole nationale des ponts et chaussées.

Découvrir Develop'Ponts

"Nous devons lever un minimum de 10 000 € cette année. Aidez-nous à construire un lycée à Antsirabe, à Madagasar !"

Besoin de financement : 10 000 €

36%
Comprenant :

  • Financement de la Fondation : 2 000 €
  • Financement participatif sur HelloAsso : 1 565 € au 10/07/2018

nous souhaitons apporter notre aide à ceux qui n'ont pas la chance, comme nous, de se trouver dans une situation permettant de s'épanouir, et qui sont limités par la misère et la difficulté de leur condition.

Ils nous parlent de leur projet

Antsirabe est une ville des hautes terres de Madagascar, chef-lieu de la région Vakinankaratra, dans le centre de l’île. C’est la troisième plus grande ville de Madagascar, avec près de 230 000 habitants. Il y a 3 ans les équipes de SOL6, association humanitaire de l’université Pierre et Marie Curie à Paris sont venus y construire un collège. Sa construction est toujours en cours et leur équipe revient cet été. Il y manque encore des salles : au collège pas de salle pour la 3ème , en Primaire pas de salle pour le CM2 et aucune salle pour l’administration. La construction du collège ayant commencé il y a 3 ans, les collégiens sont donc bientôt en âge d’aller au lycée.

Or, les seuls lycées alentour (45 minutes à pieds) sont chers et accessibles uniquement aux familles aisées alors que la plupart des parents d’élèves du collège actuel d’Antsirabe sont de simples ouvriers. Il est donc plus que nécessaire de construire un lycée. De plus, peu d’enfants comprennent le Français et il n’est que peu enseigné, alors que celui-ci est la deuxième langue officielle et la langue d’enseignement. Ces enfants n’ont malheureusement pas assez de vocabulaire pour comprendre les cours et les examens. Si rien n’est fait, leur scolarité future sera compromise.

Grâce aux établissements déjà construits, les élèves d’Antsirabe peuvent commencer à apprendre le Français, avec l’aide des sœurs qui leur dispensent cet enseignement. Depuis deux ans, les parents remarquent ainsi les progrès de leurs enfants, et souhaitent vivement qu’ils continuent cet apprentissage jusqu’au lycée.

Notre Projet consiste en la construction d’un bâtiment scolaire de 9 salles qui servira de lycée à Antsirabe, et permettra d’accueillir les actuels collégiens. La tenue de ce lycée par les sœurs permettra d’assurer un coût presque nul de scolarisation, la qualité de l’enseignement qui y est fait, et la présence de cours de Français, dans la continuité de ce qui est fait actuellement dans les classes de niveaux inférieurs, et donc la pérennité du projet. L’autorisation d’ouverture de ce Lycée par l’Etat, venant du Ministère de l’Education Nationale, a déjà été donnée, et il ne reste donc plus que les fonds à récolter. Outre notre aide pour la construction de ce bâtiment, notre présence sur le terrain permettra d’aider les sœurs à donner des cours, et a faire de la prévention auprès des enfants.