Projet Kalaiya 2020

En résumé

Motivés par la volonté de palier un besoin urgent et d’avoir un impact durable, Develop’Ponts a décidé de se lancer dans le projet de reconstruction d’une école au Népal qui avait été détruite par des séismes. Mais la crise sanitaire mondiale les a amené à reconsidérer leur projet qui n’était alors plus une priorité pour le district de Bara, une des régions les plus pauvres du Népal dans laquelle ils s’étaient engagés à financer la reconstruction de l’école. Develop’Ponts a alors saisi cette occasion pour apporter un aide décisive à la communauté locale dans la lutte contre le Covid-19.

La Fondation soutient les projets humanitaires étudiants depuis 2017

Dévelop'Ponts

L’équipe de Develop’ponts composée de 8 étudiants s’est impliquée à chaque stade du projet, de la phase de préparation à la finalisation du projet. Grâce à Mohan Dangal, leur intermédiaire népalais, ils ont pu collaborer avec l’association locale Protection Népal afin de mener à bien l’installation des postes de lavage de mains.

Découvrir Develop'Ponts

Le projet

Le projet consistait à l’installation et la mise en place de 13 postes de lavage de mains dans des espaces publics stratégiques du district de Bara, avec un stock initial de savon. Un projet qui a nécessité 936 817 Nepalese Rupee, soit 6839€.

Les 13 postes sont situés dans 12 municipalités différentes, dont 11 municipalités rurales et une municipalité urbaine. 4 de ces postes sont installés dans des écoles, dont une école primaire accueillant plusieurs centaines d’élèves dans la municipalité rurale de Prasauni, ou encore sur le campus de Ram Raja College (établissement d’enseignement supérieur de Kalaiya).

L’objectif

Ces choix d’implantation sont justifiés par la fréquentation de ces lieux et l’exposition du personnel qui y travaille.
En plus de permettre à tous de se laver les mains régulièrement, ces postes comprendront des panneaux expliquant les gestes et pratiques sanitaires à suivre, afin de mieux informer la population.

Ce projet répond à un besoin urgent dans un contexte de crise mais il a également un impact à moyen et long terme. Il permettra en effet d’améliorer les conditions sanitaires dans les lieux publics où les postes seront installés, ce qui est notamment un point important dans les écoles.

« Au nom de notre équipe humanitaire, je remercie encore la Fondation pour son soutien et son aide tout au long de ce projet. »
« Nous remercions tous les donateurs qui ont rendu cette belle initiative possible grâce à leur générosité. »

ThomasTrésorier de Dévelop'Ponts

Comment s’est déroulé le projet ?

En amont de l’implémentation, l’équipe de l’École des Ponts s’est chargée de lever les fonds nécessaires par le biais de la Fondation, de l’entreprise BEEE(Bureau d’Etudes Eysseric Environnement), des associations PEP (Ponts Étude Projet), Forum Trium, du BDE (bureau des élèves) et de la plateforme GoFundMe. Ils ont préparés leur projet, en définissant avec Protection Nepal un contrat de partenariat clarifiant les objectifs du projet, le calendrier, le budget et les outils de suivi à distance par l’équipe. Au total, le projet a nécessité 936 817 NPR, soit 6839€.

Pendant toute l’installation des postes, toute l’équipe de Develop’Ponts est restée très impliquée : échange avec les fabricants, suivi et coordination de toutes les installations via des échanges avec leurs partenaires sur place.
Les premiers postes de lavages de mains ont été posés en Novembre 2020 puis la totalités des 13 postes de lavages de mains ont été posés en décembre 2020.

A la fin du projet en janvier 2021, Dévelop’Ponts a participé à l’audit social pour faire le bilan du projet, recevoir les témoignages des bénéficiaires de ces postes de lavages et se rendre compte de l’efficacité du projet.

Je vis dans le district de Bara, j’ai une femme et deux enfants. Le monde entier subit la pandémie de la COVID-19 et pour nous en protéger, nous portons des masques, nous respectons la distanciation sociale. Mais se laver les mains est aussi très important. Pour se protéger du virus, il faut se laver les mains plus de 10 fois par jour. Il est donc nécessaire que nous ayons des espaces à cet effet dans les lieux publics comme la Karaiyamai Rural Municipality. Ce travail a été réalisé par une association et cela permet d’aider à la lutte contre la propagation du virus. Je suis ravi que cet espace de lavage de main ait été installé dans mon lieu de travail ! Je tiens à remercier Dévelop’Ponts pour être venu en 5 aide à l’installation de ces espaces dans le district de Bara en collaboration avec Protection Népal et la municipalité de Karaiyamai. “

Surendra Chaudhary

“ Je vis également dans le district de Bara avec mes parents, mes deux sœurs et mon frère. J’étudie à l’école primaire de Bengha Sah, à Prasauni. En temps de pandémie mondiale comme la COVID-19, tout le monde doit pouvoir se protéger du virus. Par exemple, à l’école, où beaucoup d’élèves viennent travailler ensemble puis rentrent chez eux, on doit pouvoir se laver les mains en plus de porter un masque et de se tenir à distance. Cela nous permet de travailler ensemble tout en limitant la contamination par le coronavirus. Je voudrais dire merci à l’association Dévelop’Ponts en France et Protection Népal pour avoir permis l’installation de ces espaces. On se sent plus en sécurité ! “

Rupsana Khatun
Contacts

Suivez le projet sur les  réseaux  sociaux de Dévelop’Ponts :